Logo

7Tarot

Menu Menu

Le Diable

Description et interprétation de la carte du Diable dans le tarot de Marseille

En quelques mots

  • ENDROIT

  • vitalité
    ardeur
    plaisir
    instinct
    gloire

  • dépendance
    manipulation
    tentation
    excès
    infidélité

  • ENVERS

Présentation générale

Dans une culture judéo-chrétienne comme la nôtre, il n’est guère étonnant que l’arcane du Diable suscite des réactions ambivalentes chez les adeptes de cartomancie. Le 15e arcane du tarot de Marseille est ainsi particulièrement redouté par certains, tandis que d’autres mettront volontiers en avant certaines des qualités intrinsèques de la carte. Comme l’arcane de la Tempérance nous l’apprend, la vérité se situe probablement au milieu de tous ces discours.

La carte du Diable met en scène un personnage principal se tenant debout sur un piédestal. Cornu, griffu et ailé, il ne ressemble pas tout à fait à un humain, mais pas tout à fait non plus à un animal. Cette ambivalence se remarque également à travers ses attributs sexuels, le démon présentant à la fois une poitrine de femme et un sexe masculin.

Ses ailes bleues témoignent quant à elles de l’origine céleste du personnage – le Diable étant un ange déchu -, mais véhiculent également les idées d’invisibilité, d’inconscient et de passivité.

Avec son regard bien droit et se projetant en avant, le personnage dégage puissance et détermination. Sa main droite levée est comme une invitation à le rejoindre. Son influence est d’ailleurs manifeste, comme le montre l’emprise qu’il exerce sur les deux personnages enchaînés au socle de son piédestal, deux êtres réduits à leur condition d’esclave et de bête.

C'est un tort égal de pécher par excès ou par défaut.

Les spécificités

  • la carte côté sentimental

    Comme toujours avec un personnage si clivant, il s’agira d’analyser avec prudence les enseignements de l’arcane. Dans le domaine amoureux, la carte est souvent associée à l’émergence d’une passion fugace et destructrice, capable de mettre à défaut les situations les plus établies. Bien que porteuse de joie et d’action, toute passion ne se prolonge cependant pas en relation pérenne. Il s’agit donc de rester particulièrement prudent face à ses décisions et ses comportements.

  • la carte côté travail

    Dans le monde professionnel, la lame du Diable renvoie volontiers à la prise de pouvoir et aux moyens à mettre en œuvre pour gravir les échelons. Sa force d’attraction séduit les interlocuteurs et ses grands discours font toujours mouche. L’ambition du consultant pourra donc trouver dans l’arcane l’allié le plus précieux. Ses succès pourront cependant se faire en dépit des règles élémentaires de bienséance et des codes éthiques les plus basiques, instaurant par là même une certaine distance entre le consultant et les valeurs qui lui sont chères.

  • carte côté destinée (chemin de vie)

    Pleine de contradiction, la carte du Diable annonce souvent le déploiement de qualités remarquables dans la quête de réussite financière, professionnelle et personnelle du consultant. Elle va également de pair avec des comportements audacieux, que certains n’hésiteront pas à qualifier de dangereux, voire de parfaitement irresponsables. Elle pose ainsi une question fondamentale : est-il possible de laisser libre cours à ses facettes obscures sans prendre le risque de perdre le contrôle de sa vie ?

Vous souhaitez tirer les cartes du tarot

    Nous proposons des interfaces interactives pour vous permettre de tirer gratuitement les cartes du tarot de Marseille.

    Associer Le Diable avec une carte de votre choix

    • Le Diable

      vitalité
      ardeur
      plaisir
      instinct
      gloire

    • AVEC

    • Choisir une carte

    Les influences

    • à court terme

      À court terme, l’arcane du Diable vous invitera nécessairement à répondre à cet élan pulsionnel qui vous traverse momentanément. Libre à vous de céder à la tentation ou de lutter contre l’impulsivité. Si le changement peut parfois s’avérer constructif, il peut également être destructeur lorsqu’il fait suite à un comportement non assumé.

    • à long terme

      Sur le long terme, l’influence de la lame du Diable vous permettra de réfléchir au sens que vous souhaitez donner à votre vie et à la personne que vous désirez devenir. Si l’arcane de la Justice prône un idéal de vie droit et rigoureux, le Diable défend davantage une vision dionysiaque de l’existence, dans laquelle il est parfaitement normal de céder aux désirs et aux pulsions. Cette dernière peut alors se montrer extrêmement libératrice, mais également pleine de risques.

    Interprétation complète

    Interprétation du Diable tirée à l'endroit

    Comme c’est toujours le cas lors d’un tirage de tarot, la signification de l’arcane dépendra beaucoup des autres cartes qui l’entourent. Faites donc preuve de tempérance face aux informations qui suivent. Souvent, l’arcane du Diable symbolise les forces et les faiblesses cachés à l’intérieur des Hommes. Ces secrets bien gardés peuvent par exemple avoir trait à des pulsions que l’on cherche à contenir, mais également à des habitudes bien ancrées dont il est difficile de se défaire. Comme le Yin et le Yang, Dieu et le Diable entretiennent des rapports étroits. Si l’un règne sur la lumière, l’autre gouverne dans la nuit et ses mystères. Dans le fond, l’un ne pourrait exister sans l’autre.

    Si le Diable effraye, c’est qu’il renvoie aux éléments que l’Homme a du mal à maîtriser. Gardons cependant à l’esprit que ce personnage n’est pas forcément dangereux, il nous incite simplement à obéir à nos pulsions. L’on pourrait même à ce titre considérer qu’il est susceptible d’exercer en nous une certaine forme de libération, en cela qu’il remet en question les codes et les valeurs qui régissent notre vie. Il peut être compris comme le symbole même du désir, avec ce que cela entraîne de jouissif et d’instable. Quand l’on tire la carte du Diable, le véritable danger est de ne pas réussir à résister à ses pulsions primaires, qui peuvent engendrer des conséquences particulièrement destructrices. Bien que la prise de risque soit parfois synonyme de changement positif, céder à son impulsivité peut également entraîner des flots de pulsions difficilement contrôlables. Il s’agira d’apprendre à les canaliser.

    Interprétation du Diable tirée à l'envers

    Contrairement aux apparences, le Diable tiré à l’envers est une carte beaucoup plus facile à appréhender que ne l’est l’arcane dans son tirage traditionnel. La lame perd en effet une partie de son potentiel de destruction, son influence ne se déployant plus que dans les domaines psychiques, relationnels et sexuels. Moins prégnante, elle entraîne volontiers une prise de conscience de la part du consultant, vis à vis des liens de dépendance qu’il entretient envers certaines personnes ou certaines situations. Elle constitue à ce titre un atout indéniable pour celui qui souhaiterait mieux comprendre les rouages de la psychologique humaine et se défaire d’habitudes néfastes.

    Ces connaissances pourront ainsi faire éclore un besoin de changement chez le consultant, une modification de comportement qui contribuera progressivement à son bien-être. Une fois sur le bon chemin, il conviendra simplement de se méfier des pulsions trop violentes ou soudaines, qui sont de véritables sources d’erreur. Le bonheur passe nécessairement par une démarche constante et sereine !